•  
  •  
image-7498572-Pour_bien_dormir.jpg

Une meule de foin est parfois beaucoup plus apaisante que la plus luxueuse des literies. L’art du « bien dormir » n’est pas garanti que par des solutions techniques. Le contexte et l’environnement du dormeur sont des éléments primordiaux pour pouvoir bénéficier d’un véritable sommeil réparateur.
Le choix et la qualité de la literie doit correspondre aux exigences de chacun en fonction de ses besoins essentiels.
Vous trouverez des critères de choix dans la rubrique ( literie ).  

    

Le stress, les problèmes et soucis qu’ils soient professionnels, sociaux ou familiaux sont des facteurs de trouble du sommeil. Une émission de télévision ou toute autre cause d’énervement sont également néfastes au moment de s’endormir. 
Pour pallier à ces situations, il est bon d’avoir des activités relaxantes avant de se coucher comme la lecture ou une musique douce. 

Pour bien dormir il faut également que l’estomac puisse se reposer. En évitant les repas trop riches avant de se coucher on s’assure une meilleure qualité de sommeil. L’idéal est de se coucher environ trois heures après avoir mangé, le taux de sucre chute et le sommeil commence à se faire sentir. 

Le thé, le café ou l’alcool sont pour certains un obstacle infranchissable pour accéder au sommeil, il convient alors de respecter ses propres réactions aux différents produits que l’on pourrait consommer dans la soirée.

Les cycles du sommeil humain sont bien connus, ils peuvent contribuer à augmenter considérablement la qualité du repos si l’on tient compte du cycle propre à chacun. Notre « horloge interne » nous indique quel est le moment propice pour nous endormir, la respecter c’est s’assurer un endormissement rapide. Un horaire régulier des nos nuits favorise un cycle naturel.

La température et le taux d’humidité de la chambre à coucher sont très importants pour pouvoir bénéficier d’un sommeil de qualité. 

Une bonne aération de la chambre à coucher permet de maintenir une humidité naturelle (proche de 55%). La température idéale se situe entre 16° et 18°  C.

L’emplacement de la chambre à coucher est évidemment  très importante. Peu de personnes s’accommode vraiment du bruit. On peut sensiblement améliorer une situation critique en aménageant la chambre de façon appropriée. Les bruits sont absorbés par exemple grâce à une moquette épaisse, par des rideaux cossu, par du tissu tendus contre les murs ou par des matériaux d’isolation phoniques. Dans ce domaine, nous pouvons vous proposer des solutions, n’hésitez pas à nous contacter.

La disposition de la chambre à coucher joue également un rôle sur la qualité du sommeil. Une lumière chaude, de préférence indirecte, dirigée vers le bas  crée une ambiance favorable au repos. 

Evitez les appareils électriques dans l’environnement direct du lit. Les chaînes hi-fi, les téléviseurs ou même les réveils électriques sont ressentis par le corps. Le rayonnement des ondes favorise le stress, il est néfaste au repos. La position en stand-by de ces appareils n’est pas suffisant efficace pour annuler ces inconvénients, il est préférable de les débrancher totalement.  

          

Et si vraiment vous n’arrivez toujours pas à dormir malgré ces conseils, il vous reste toujours la possibilité de compter les moutons…